blog.paul.cx
Hello, there !

Toronto et tout — 26 Jul 2012, Usa Canada

Donc la semaine dernière, je suis allé rejoindre Nicolas à Toronto pour une semaine de travail avec les équipes layout, gfx, et media (là ou j’officie). J’ai enfin pu rencontrer mon équipe (qui est principalement en Nouvelle Zélande, imaginez le décalage horaire depuis Paris. Douze heures, oui, ça pourrait donc pas être pire). Des gens sympas en somme, avec qui je travaille depuis le début que je suis chez Mozilla sans jamais leur avoir parlé autrement que sur Internet.

Donc on commence par l’avion, et je décerne à Air Canada le prix de la meilleure sélection musicale présente dans un avion de tous les temps, à savoir l’excellent Kindred EP de Burial, et un non moins fabuleux Ninja Tune Sampler. Le genre d’albums auquels on s’attend pas quand on monte dans un avion.

De la bonne musique.

Après cinq bonnes heures de vol, on prend un taxi, et on se retrouve à l’hôtel, qui a du coûter bien cher, au vu de la chambre. Bref. On part directement au bureau Mozilla de Toronto où on retrouve Nicolas. Après avoir fait le tour du propriétaire, et mangé des sushis (la nourriture de base de l’habitant de Toronto, apparemment), on se dirige vers chez lui. On y retrouve son coloc, qui décide d’aller acheter d’autres sushis, et on monte sur le toit pour aller boire des bières.

Rooftop party

Sur la photo, on voit le coloc et ses sushis, Nical, ma chaussure et David, un collègue du bureau de Mountain View qui a fait le voyage avec moi. Bon, là, on était encore frais, mais ça s’est terminé bien bien tard. Le lendemain, avec David, on est parti marcher un peu dans Toronto, histoire de prendre un café et de manger un coup avant d’aller au bureau (oui, parce que le dimanche aussi, on va au bureau. Si vous aviez vu le bureau, vous comprendriez). Le café, on le prend dans un coffee shop tout à fait hipster, juste à côté du bureau. Notez l’Helvetica Neue. Bref, je recommande chaudement l’établissement si vous avez la chance d’aller a Toronto.

Sense Appeal

Un petit aparté avant de continuer, le bureau de Toronto (et donc notre hôtel) se situe dans le fashion district de la ville, donc tout le monde est très bien habillé, et il y a pas mal de clubs aux alentours, et de choses de hipster en général.

En parlant de trucs sortant de l’ordinaire, on est allé dans un bar à cocktails moléculaires, et donc dans ce genre de taverne, on te sert de la mousse sucrée avec une sorte de raisin injecté d’une chose bizarre, un mojito pas mauvais du tout, avec encore cette mousse pas normale, et au milieu, de la glace sèche (dioxyde de carbone à l’état solide, qui se vaporise à l’air libre), qui produit une fabuleuse vapeur. Imaginez la table avec trois ou quatre personnes qui commandent la même chose. $25 le bébé, quand même.

Dry ice

Tant qu’on parle de choses liquides, regardez ce qu’on trouve sur les canettes de Coca-Cola au Canada :

Diète

Vous lisez bien, du Coca-Cola diète. J’ai trouvé ça vraiment bizarre sur le coup, et puis je me suis rappelé qu’en France, on parle de Coca-Cola Light. Ahem. En général, les canadiens traduisent un peu tout en français, mais ils gardent les tournures anglaises, ce qui est un peu déroutant au premier abord.

Vous noterez la poutine à droite de la photo, une mixture de frites, fromage et sauce brune. J’ai ajouté du bacon à la mienne, car j’aime le risque.

Une poutine, ça ressemble à ça:

Une poutine

Autant vous dire que même en prenant une petite portion, on se sent pas super bien après.

Le samedi, on est allé se balader un peu, parce que faut bien voir la ville, un peu, et pas seulement le bureau, des restaurants et des bars. On voulait aller dans la CN Tower, mais il y avait une heure d’attente, et le billet était a plus de $30, donc on s’est plutôt dirigé vers le port.

CN Tower

Il n’y avait pas grand chose d’intéressant, à part un groupe de funk pas mauvais jouant au milieu de l’après midi, et un gros drapeau canadien, que j’ai pris en photo pour bien montrer que j’y suis allé :

Drapeau

C’était vraiment un bon voyage, en somme, j’ai rencontré plein de personnes avec qui je parlais uniquement sur Internet, discuté de pas mal de choses, écrit du code, pas mal fait la fête, parce qu’il faut bien, beaucoup trop mangé, et pas fait de sport. Fa-bu-leux.

Toujours vivant :-) — 17 Jun 2012, Usa

Bon, j’ai vraiment pas écrit beaucoup ici, ces temps-ci (mais j’ai pas écrit ailleurs non plus), donc je vais essayer de raconter ce qu’il se passe.

Le boulot continue bien comme il faut, toujours aussi intéressant. Le principal problème étant, comme d’habitude, les collègues distants, les fuseaux horaires et le fait que je suis un grand timide et que je pose jamais de question. Mais bon, avec un peu de chance, on peut dire que ça va en s’arrangeant.

Trouvée au bureau de San Francisco.

Je vais pas mal a San Francisco, parce que bon, Mountain View, c’est marrant deux minutes en journée, lorsqu’il s’agit de bosser et de rester sobre, mais en soirée, c’est pas au top. D’ailleurs, samedia dernier, on (plein de stagiaire Mozilla) est allé a une soirée organisé par Github.

Même les serviettes en papier était Github.

Laissez moi vous dire qu’on était pas sobre a la fin. C’était vraiment pas mal, avec a manger, a boire tant qu’on voulait, des cocktails surdosés en alcool, des gens cool avec qui parler (dont le co-fondateur de Github, qui est quelqu’un de très sympathique, sans langue de bois. Il nous a dit entre autre « Les repos gratuits pour les projets open source sur Github, c’était avant tout pour le marketing, au début »). A un moment de la soirée, Mathieu a twitté le fait qu’il avait checkin sur Foursquare dans une soirée Github. Il voulait ajouter un Instagram comme photo, mais apparemment on peut pas, ils ont dépensé trop en marketing, ils ont plus de devs. On se sentait trop des oufs, là ؟.

Je suis aussi retourné au Pier 39. On peut y trouver le temple du consumérisme balnéaire américain. 40 restos génériques sur un ponton, avec des boutiques de n’importe quoi partout. On y trouve, en plus des lions de mers dont j’ai déjà parlé, et des photo spots presented by Verizon, des Crayolas dans les restaurants, et ça c’est cool.

Comme à la maison

Bon, ensuite, il s’est pas passé grand chose, a part qu’on est encore allé plein de fois a SF, et qu’on a pu constater que le système de transport en commun aux États-Unis, c’est un peu une blague (mais quand même bien pratique, on va pas cracher dans la soupe). C’était super lent, du coup, avec mon coloc, on a décidé de prendre des photos dans un miroir rigolu.

Beaucoup de gens nous ont demandés si on travaillais pour Firefox

On ne porte pas tout le temps des fringues brandés Mozilla, non.

What next? Avec Jan et Yann, on est allé a la conférence ACM Turing 100. C’était prévu sur deux jours, mais, soirée Github oblige, je n’ai fait que le premier. Je ne pense pas pouvoir comprendre quand des prix Turing parlent entre eux avec plein d’alcool dans le sang, de toute façon. Bref, le premier jour, c’était bien, et au Palace Hotel :

Caféééé

Il y avait a manger, à boire, 32 prix Turing parlant de la vie du Monsieur (qui aurait peut-être fêté son 100 anniversaire ces jours ci). Pour les gens qui savent pas, un prix Turing, c’est un peu comme un médaille Fields en Maths ou un Nobel dans le reste. Faut envoyer du lourd pour en arriver là. Par voies de conséquences, quand Vint Cerf et Ken Thompson discutent pour répondre a une question de Don Knuth, faut pas être en train de faire un autre truc, parce que sinon, tu comprends rien. Ça parlait entre autre de « Est-ce que le modèle de la machine de Turing est encore adéquat de nos jours ? » où encore « Dans combien de temps on va prouver que P != NP ou l’inverse ? ». Pour moi, qui suit avant tout un duct-tape programmer dans l’ấme, c’était pas mal, ça met en perspective le boulot.

Claaaaaasse

San Francisco — 20 May 2012, Usa

Hier, je suis allé a San Francisco, c’était bien. Je pourrais raconter des trucs, mais ça serait probablement pas très interessant, alors je vais mettre des photos.

Sauce Labs

Sauce Labs, c’est la startup dans laquel Matthieu fait un stage, on est allé visiter les bureaux. Dans le même bâtiment, il y a Wired, Rhapsody et Wikia. C’est dans aussi à deux pas de Github, et de 1000 autres entreprises connues qui ont la classe.

Ensuite, on est allé a Union Square, qui n’est pas très intéressant, mais il paraît que ça fait bien si je met une photo :

Union Square

Direction China Town, et sur le chemin, on trouve des églises qui souffrent de complexes d’infériorité. On comprend pourquoi :

Église

Toujours dans China Town, on a fait les touristes en prenant une câble car en photo.

Cable Car

On a cru avoir trouvé de la Ninkasi dans un bar, mais en fait, c’est une brasserie du nord de la Californie, scandale.

Ninkasi

Pour tous les fans de Forest Gump, rendez vous au Pier 39 (qui est un peu un temple du consumérisme, mais bref, si on commence à râler sur ça aux US, on a pas fini).

Buba Gump

En parlant de consumérisme, sans commentaire :

Coca-Cola

Des locaux nous ont dit qu’il fallait absolument qu’on fasse Alcatraz, mais il faut s’y prendre à l’avance. On s’est contenté de regarder l’ile de loin.

Alcatraz, au loin

Il y a aussi des lions de mer au Pier 39. On a aussi vu un goeland chopper un cornet de glace en piqué a un touriste. C’était assez dingue.

Sea Lions

Ensuite, on a pris le bus (dingue, pour les US, hein?) et on est allé plus au nord, voir le Palace of Fine Arts. C’est assez joli, on se serait cru sur Naboo dans Star Wars, un peu.

Palace of fine arts

Après, on s’est dit qu’il était indispensable d’aller voir le Golden Gate Bridge, parce que bon, faut assumer le fait d’être un touriste, des fois. On y est arrivé a la bonne heure, pour avoir la lumière qui va bien.

Golden Gate Bridge

Enfin, comme on se refait pas, on a retraversé toute la ville en bus, et on est allé boire des bières dans une brasserie vraiment cool de SOMA (Southern Market).

Bière

En conclusion, SF, ça poutre, faudrait que j’y aille plus souvent, et la bière, c’est bon. Les autres photos sont ici.